retour

         

 

  


Né à Montréal, j'ai vécu une enfance assez difficile, dans un milieu de violence, d'aggressivité, de vengeance et de révolte. Malgré toute mes difficultés, je fus entouré de l'amour et de la compréhension de ma grand-mère et de mon épouse Monique. Après quatre accidents spectaculaires dans lesquels j'ai échappé à la mort, Dieu avait toujours Sa main sur moi sans que je Le connaisse vraiment. J'avais beaucoup de succès dans le monde des affaires en tant que vendeur, et je croyais avoir le succès et le vrai bonheur. Je suis maintenant à la retraite. En mars 1991, j'ai trouvé plus que tout cela, j'ai trouvé Celui qui donne le vrai succès et le vrai bonheur : Jésus. Il a transformé ma vie. Mon verset préféré est Jean 3:16 : "Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." Robert Gendron



Je suis issu d'une famille fort nombreuse et pratiquante. Très jeune, j'éprouvais de la difficulté à communiquer avec les personnes de mon entourage. Cette difficulté grandissante m'angoissait et me forçait à me replier sur moi-même. Je vivais de rêves et d'illusions. Je voulais être reconnu et aimé des autres. Je travaillais sans relâche à obtenir le succès matériel. Je croyais ainsi que les autres me découvriraient et qu'ils deviendraient mes amis. J'ignorais qui j'étais et mes enfants ne connaissaient rien de leur père. En 1987, dans la cinquantaine et fatigué, j'ai assisté à un déjeuner-causerie organisé par le FGBMFI (Hommes d'Affaires du Plein Evangile). Une faible espérance a jailli dans ma vie lorsque j'ai décidé de confier mes fardeaux et ma personne toute entière à Jésus-Christ. Un changement graduel et profond s'est effectué en moi. Le mal de vivre est disparu et je suis enfin devenu un homme libre. Robert Briand


Sombrant cycliquement dans la dépression profonde, Dieu s'est révélé à moi, Il a changé mes pensées et ma vie. Je peux dire qu'aujourd'hui, je connais le bonheur. Andréanne Briand



 

Née dans une famille très pauvre, je suis la 13e de 15 enfants. Je me suis mariée à l'âge de 15 ans, et à 20 ans j'avais 4 enfants. Très jeune, j'ai touché au monde des esprits. Fatiguée et troublée, je cherchais la tranquilité, mais je m'enfonçais de plus en plus dans les ténèbres. En 1982, j'ai crié à Dieu, Il s'est révélé à moi et est devenu le Seigneur et Sauveur de ma vie. Murielle Langlois